4. S\JcU^4ajpO^H/TOUiail6flUcrlXCa)C^ Xoc · ^pJULO^rHcUpHCJuueXiHi^dL) 6uf \xck>tuj 5\5^ · [Au recto du dernier f.] έν ονόματι της αγίας τριάδος τοΰ || πατρός και τοϋ υίοΰ και τοϋ. αγίου || πνεύματος * σύνθεσης έμοΰ άλεξ- || άνδρου τοΰ άπό χάνδακος της || κρήτης. υίος δέ τοϋ σοφότατου και || λογιωτάτου κυροϋ yzbipyiou ιερέως || τοΰ άλεξάνδρου. έν Ιτει χιλιοστώ τε- || τρακοσιοστώ όγδοηκοστώ Ικτω μηνι || νοεμβρίω πέντε και δεκάτη έν βενετίαις. In-4° de 156 feuillets non chifl'res, signes αιι-ιζ, ct divises en 17 cahicrs de 8 ff. cbacun. Le premier f. est cntierement blanc. 27 ligncs a la page'. i. Quclqucs bibliograplics considercnt commc ctant la premiere unc edition sails lieu iii date, ou le lexte grcc est accompague dc deux versions latinos. Tunc litterale ct intcr- lineairc, I'autrc en vers hexnmctrcs, ct ayant pour aulcur Carolus Marsuppinus diclu» Arctium. Dibdin (Bibliolh. Spencer. II, 55) nc ci-oit jkis ccttc edition antericurc a 1400. 2. Ccttc edition du tcxtc grcc du Psauticr n'est que la sccoudc; nous crayons devoir ajoutcr ici, a cause dc sa rarcle, la description de la premiere. — Δαυίδ προφήτου y.ai βασιλέως Μέλος. [A la fin: Iinprcssuin Hcdiolani]; [dam certains exemplaires: Impensa 8 L'imprcssion commence en tete du deuxieme f. recto par le titrc ci-dessus, lequel est entierement tire en rouge. Lcs caracleres offrent une cerlaine resscmblance avec les types d'Alcala, dont un specimen se trouve plus loin, p. 119. Fort belle impression rouge et noire. Livre de la plus grande rarete, vendu 240 fr. maroquin rouge, Gajgnat; 200 fr. Soubise. Nous ne possedons aucun renseignement biograpbique concernant Alexakdre de Candie, editeur dc ce Psaulier. Quant a son pere, dont la souscription ci-dessus proclame lc savoir ct l'erudition, nous n'oserions l'idcntificr, commc l'a fait Salbas1, avec son homonyme et contemporain, Georges Alexandre, pretre comme lui, originairc dc Corigliano, dans la Tcrrc d'Ofrant,5, et auquel Leon Allatius a consacre une notice dans son de Georgiis*. 11 f'audrait, a notre avis, pour qu'unc pareille identification fut acceptable, pouvoir etablir que Georges Alexandre, de Corigliano, avail quitte cette localite pour aller se fixer a Candie, d'oii l'editeur du Psau- tier se declare natif. Or, comme aucun document ne vient appuyer une scmblable allegation, nous croyons prudent de ne pas nous prononcer. Quoi qu'il en soit, c'est, scion toute probabilite, au Cretois Georges Alexandre, qu'il faut attribuer un manuscrit dc Vlliade conserve a la Bibliotbeque Laurentienne *, lequel est date et signe· comme il suit : αυν(Γ έτελειώβη ή Ίλιάς τοϋ Όμηρου παρ' έμοϋ Γεωργίου ιερέως τοΟ 'Αλεξάνδρου. Entre lc 15 novembre I4865 et le 50 mars 1494, il fut promu a l'episco- pat; car, a cette dernierc date, qui coi'neidait avec la fete de Paques, il esl qualifie d'eveque d'Arcadia, dans Pile de Crete, et meptionne comme ayant chante Pevangile en giee a la messe eelebre'e ce jour-la par le pape, dans la Basilique de Saint-Pierre dc Home. Nous le voyons encore remph'r le memo office dans differcntes solennites, pendant les annees 1495-1498". Bonaccursi Pisani], anno MCCCCLXXXI, die XX Scptembris. — Petit in-folio, grec-latin, imprime a deux colonncs, de 29 ct 30 lignes. Le volume commence an verso par l'epitre dedicatoire : Joanne» Placentinus tnonachus Ludovico Donate, episcopo Bergomensi, en 2 ft". Le texte suit et comprend 180 IT., sous lcs signatures A—Z hi. Ί. Νεοελληνική Φιλολογία, ρ. 94. 2. Et nou en Crete, comme l'a ccrit Sathas (Op. cit., p. 94). 5. A la suite dc Georges Acro|R>lile (Paris, 1651), pp. 409-410. 4. Lc n» XXII, du Plutcus XXXH. Voy, Bakdini, Catalog, codd. grsec. Bibliotkecse Laurent., Π, col. 174. — Moustoxydis aTlirme (Έλληνομνήμων, ρ. 289), mais sans en donner de preuves, que Georges Alexandre vint en Italic vers 1490; Sathas pretend (Νεοελληνική Φιλολογία, p. 94, note 2) que cc fut plus tot, et s'imagine lc prouvcr en invoquant la date du ms. cite ci-dessus et cclle du Psaulier de 1480. 5. Date de la souscription du prisent Psaulier, dans laquelle il est mentiouni commc simple preire (Ιερεύς). 6. « Gcorgius Alexander, sou de Alcxandris, cujus menlio prolala superius est Tom. II, p. 131, ccclesioQ Arcadiensi prsecrat anno 1494; die enim 30 martii ejusdem anni Domi- nicaj Rcsurreclioni sacra, in Vaticana principis apostolorum basilica, inter Pontiliciie missie solennia cvangeliuin grajco idiomatc cccinit, idemque ibidem praslitit, anno scilicet 1495, in diebus 20 januar. ct 25 decemb.; anno 1496, in solemniis paschalibus el in nataliliis Enfin il est attest* par des teinoignages dignes de foi qu'il occupa unc cfaaire de grec a Rome1. II mourut a Caiidie, vers 1500*. Bibliotheque nationalc de Paris, Inventairc, 2521 A, Reserve. 9 DECEMBRE 1488

S\JcU^4ajpO^H/TOUiail6flUcrlXCa)C^Xoc · ^pJULO^rHcUpHCJuueXiHi^dL)6uf \xck>tuj 5\5^

  1. Βιβλιογραφικό Λήμμα
  2. S\JcU^4ajpO^H/TOUiail6flUcrlXCa)C^Xoc · ^pJULO^rHcUpHCJuueXiHi^dL)6uf \xck>tuj 5\5^